Le recyclage comme première étape de la circularité : la mission d'Unilin Group

Unilin Group est à ce jour la plus grande entreprise de recyclage de bois en Belgique. Ses panneaux de particules sont déjà composés à plus de 90 % de bois recyclé. Il est temps de faire encore mieux et de recycler encore plus.

04 mai 2022

Unilin Group est à ce jour la plus grande entreprise de recyclage de bois en Belgique et ses panneaux de particules sont d'ores et déjà composés à plus de 90 % de bois recyclé. Un exercice que l'entreprise entend désormais aussi étendre à d'autres catégories de produits. L'année dernière, elle nous présentait une exclusivité mondiale absolue : une nouvelle technologie développée en interne permettant enfin de recycler le MDF à l'échelle industrielle. Il est temps de faire encore mieux et de recycler encore plus. L'expert en durabilité Lasse Six nous explique comment.

 

La durabilité caractérisait déjà l'ADN de l'entreprise à ses débuts en 1960. Unilin offrait en effet une nouvelle vie aux déchets issus de l'industrie locale du lin en les transformant en panneaux de lin. Cette industrie a aujourd'hui presque totalement disparu en Flandre occidentale, là où se trouvent les racines de l'entreprise, et le lin a cédé sa place au bois. Du bois de récupération et des déchets de bois, souligne Lasse Six. Il s'agit de bois n'ayant plus d'autre utilité et qui est donc « sauvé » de l'incinérateur. « Nos panneaux de particules sont déjà constitués à 90 % de bois recyclé et à 10 % de bois de récupération. »

 

Le bois recyclé que vous utilisez se compose de déchets de bois provenant de démolitions et de parc à conteneurs. Dans quelle mesure ce bois, qui se retrouve dans les panneaux, est-il sûr ? 

Lasse Six : « Parfaitement sûr. Nous contrôlons systématiquement que les déchets de bois satisfont aux exigences légales relatives aux métaux lourds et aux substances nocives. Nous recyclons non seulement du bois propre, non traité, mais également du bois présentant par exemple des résidus de colle ou de peinture. Il est assez exceptionnel de pouvoir le faire. Ces dix dernières années, nous avons investi des millions dans le développement de la machine de nettoyage et de tri la plus sophistiquée de notre secteur actuellement. Elle nous permet de recycler d'énormes quantités de bois, ce qui fait de nous la plus grande entreprise de recyclage de bois en Belgique. Pratiquement tous les déchets de bois non incinérés du pays arrivent chez nous. »

 

Dans quelle mesure le processus permettant de préparer du bois recyclé et de récupération en vue d'un traitement est-il durable ?

« C'est un processus totalement mécanique, aucune substance chimique n'est utilisée. Le bois de récupération, par exemple des chutes provenant de scieries ou le bois issu de l'entretien des bermes le long des autoroutes, est en général du bois très propre. Sur nos sites, nous écorçons les troncs et les branches avant de les couper au format dont nous avons besoin pour nos panneaux de particules et MDF. 

Pour le bois recyclé, d'autres étapes sont nécessaires. Nous commençons par réduire le bois en fractions plus pratiques à manipuler, lesquelles sont ensuite soumises à toute une série de traitements : aimants, tamis, tapis vibrants et séparateurs densimétriques. Ces derniers ont pour but de séparer les fragments plus lourds et plus légers par soufflage. Au final, nous disposons d'un flux de bois propre. Les flux secondaires, tels que les métaux, le verre, le plastique, les pierres, sont également triés et à leur tour recyclés dans la mesure du possible. Nous usinons ensuite les morceaux de bois propre afin d'obtenir la taille souhaitée et les utilisons pour créer de nouveaux panneaux. Toutes ces étapes ont lieu en interne. »

 

Pour les panneaux de particules, on peut déjà qualifier votre processus de production de circulaire, mais vous voulez rendre tous vos processus circulaires. Où en êtes-vous ? Pouvez-vous par exemple également recycler les panneaux MDF ?

« Depuis l'année dernière, c'est possible grâce à une technologie que nous avons imaginée et développée nous-mêmes. Cette technologie, appelée Osiris, est une exclusivité mondiale. Avant, il n'était pas possible de recycler le MDF à l'échelle industrielle du fait qu'il était difficile de séparer les petites fibres collées sans y perdre en qualité. La technologie que nous avons mise au point peut être comparée à une casserole à pression : le MDF est chauffé à très haute pression avec de la vapeur jusqu'à ce qu'il se décompose en fines fibres. C'est ce qu'on appelle l'expansion de vapeur. Un processus génial par sa simplicité. Cette innovation est un pas en avant considérable en matière de recyclage. D'ici 2030, nous voulons intégrer 25 % de bois recyclé dans les panneaux MDF, contre 10 % aujourd'hui. Nous sommes en train de passer à la vitesse supérieure afin d'y parvenir. » 

 

Impressionnant, mais connaissant Unilin Group, vous avez sûrement déjà d'autres projets. Quels autres produits en bois voudriez-vous également recycler ?

« Nous aimerions aussi pouvoir recycler nos sols stratifiés, mais cela comporte des défis supplémentaires. Les sols stratifiés se composent d'une âme en HDF qui ressemble très fortement au MDF, mais qui est doté de chaque côté de plusieurs autres couches afin d'obtenir un sol élégant, résistant et stable. Ce sont ces autres couches qui compliquent le recyclage, mais nous y travaillons. »

 

Qui sont les têtes pensantes qui imaginent ces solutions de recyclage ?

« Les équipes R&D d'Unilin Panels et d'Unilin Flooring font beaucoup de choses en interne, mais nous collaborons aussi avec des universités et d'autres entreprises dans le cadre d'un projet de recherche européen dont l'objectif est de trouver des solutions permettant de recycler durablement le stratifié. Pour ce qui est de l'approche durable, nous nous consacrons non seulement au processus de recyclage, mais également à la collecte et au prétraitement. » 

 

 Le saviez-vous?

  • Combien de tonnes de bois recyclé dans les panneaux de particules : environ 900 000 tonnes de déchets de bois par an
  •  Quel pourcentage de bois recyclé dans le MDF d'ici 2030 : 25 %

 

 

En recyclant davantage, nous réduisons l'impact de nos matières premières sur la planète, ce qui, combiné à des processus de production circulaires, rapproche progressivement Unilin Group de ses objectifs climatiques : parvenir à une réduction des émissions de 42 % d'ici 2030 et être climatiquement neutre d'ici 2050.