Unilin Group signe une exclusivité mondiale avec le recyclage de panneaux MDF

L'innovante technologie de recyclage d'origine belge est le chaînon manquant de la circularité.

18 octobre 2021

Le bois est une ressource renouvelable par excellence et stocke du CO2 tant qu'il n'est pas brûlé.  Donc plus longtemps il peut être (ré)utilisé, mieux c'est pour la planète. Unilin Group, référence internationale en matière de design d'intérieur et de construction, a sciemment décidé d'utiliser du bois de réemploi et recyclé pour la production de ses panneaux MDF et HDF et de ses panneaux de particules. Jusqu'à présent, il était techniquement impossible de recycler, une fois en fin de vie, les 100 millions de m3 de panneaux MDF et HDF qui sont produits chaque année à travers le monde. Unilin Group, dont le siège est basé en Flandre, a aujourd'hui mis au point une technologie innovante unique permettant de récupérer de manière rentable les fibres de bois de ces panneaux et de les réutiliser pour la production de panneaux de fibres de qualité à l'échelle industrielle. À terme, grâce à cette exclusivité mondiale d'Unilin Group, 380 000 tonnes de CO2 resteront ainsi chaque année stockées dans les fibres de bois qui se verront offrir une nouvelle vie au moyen de cette technologie.

Le chaînon manquant d'une histoire durable

Les panneaux de fibres MDF (Medium Density Fibreboard ou panneau de fibres à densité moyenne) et HDF (High Density Fibreboard ou panneau de fibres à haute densité) sont couramment utilisés dans l'industrie de l'ameublement, l'aménagement intérieur et pour la production de sols stratifiés. Unilin Panels, la division d'Unilin Group chargée de la fabrication des panneaux, a sciemment décidé d'utiliser du bois dit de réemploi pour sa production. Il s'agit de bois qui n'est plus utilisable ou de déchets de bois, qui sont donc sauvés de l'incinération. De cette manière, Unilin Group ne doit pas abattre d'arbres pour sa production et donne une nouvelle vie aux chutes de bois par le biais d'une autre application. Aujourd'hui, le groupe va donc encore plus loin.

Véronique Hoflack, présidente d'Unilin Panels, qui est elle-même à l'origine de la nouvelle technologie de recyclage, explique : « De par l'utilisation de colle comme liant pour les fibres de bois, il n'existait pas encore de méthode réalisable sur le plan industriel pour recycler les fibres des déchets de panneaux une fois en fin de vie. La majeure partie était donc brûlée après utilisation (en moyenne 14 à 20 ans). Nous sommes aujourd'hui parvenus à développer un procédé innovant afin de recycler ces fibres de bois et de les réutiliser pour produire de nouveaux panneaux. Pensez par exemple à nos panneaux décoratifs Evola ou aux sols stratifiés de Quick-Step. Nous doublons ainsi la durée de vie des fibres de bois ! Une durée de vie allongée qui permet, dans l'intervalle, à de nouveaux arbres de pousser et de stocker à leur tour du CO2. Il s'agit donc d'un grand pas en avant vers la circularité. »

La circularité dans les gènes

Le développement de cette technologie révolutionnaire cadre parfaitement avec la stratégie de durabilité d'Unilin Group. Dans ce contexte, l'entreprise s'engage à contribuer à l'objectif de l'Accord de Paris sur le climat visant à limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C. Unilin Group voit son sens de l'innovation comme une condition importante pour concrétiser ces objectifs ambitieux. Dans les deux ans à venir, elle prévoit d'investir encore 160 millions d'euros en Belgique, dans la recherche et le développement, entre autres.

Bernard Thiers, CEO d'Unilin Group : « La circularité est dans les gènes d'Unilin Group depuis toujours. Nous avons débuté nos activités en 1960 en tant que fabricant de panneaux agglomérés en lin et nous avons trouvé une solution pour les déchets issus de l'industrie locale du lin. Nous voyions à l'époque les défis liés au réemploi des matériaux comme une opportunité. Et c'est encore le cas aujourd'hui. Notre nouvelle technologie nous permet désormais de boucler complètement la boucle pour nos panneaux MDF et HDF (la base du stratifié Quick-Step). Ce développement est dans le droit fil de notre stratégie relative aux matières premières durables, dans le cadre de laquelle nous n'utilisons que du bois de réemploi ou recyclé et allongeons au maximum la durée de vie de ce matériau. »

 

 

Au cours d'une première phase, Unilin Group emploiera la technique pour le recyclage de matériau utilisé en interne sur le site de production de Bazeilles, où l'entreprise investit depuis des années déjà dans une technologie de pointe pour la production de panneaux MDF et HDF. Au cours d'une phase ultérieure, la capacité de recyclage sera augmentée afin de pouvoir également recycler des panneaux de fibres et des sols stratifiés venant de l'extérieur. Cette technologie, qui a entre-temps été brevetée, est véritablement une exclusivité mondiale. D'ici 2030, au moins 25 % du mix de matières premières d'Unilin Group devraient être remplacés par des fibres recyclées. De cette manière, 380 000 tonnes de CO2 resteront chaque année stockées dans les fibres de bois qui se verront offrir une nouvelle vie au moyen de cette technologie.